Même s’ils font partie intégrante du web depuis déjà quelques années, les médias sociaux ne sont pas encore exploités par plusieurs organisations. Mais pourquoi utiliser les réseaux sociaux? Il y a de nombreuses raisons, notamment :

  • Construire des relations avec son public
  • Partager aisément et facilement du contenu à des centaines voire des milliers de personnes
  • Établir, personnaliser et humaniser votre image
  • Améliorer votre visibilité et votre notoriété en faisant connaître vos activités à un large public
  • Amener les gens à passer à l’action (susciter l’engagement)

Pour les fondations et organismes à but non lucratif, les médias sociaux sont une manière peu coûteuse de maximiser leur impact. Voici donc les meilleures pratiques à mettre de l’avant pour favoriser votre succès sur les plateformes sociales.

 

Connaître les différences entre les différents médias et utiliser ceux correspondant à sa cible


À ce jour, il existe des centaines de réseaux sociaux différents. Tous ont des utilités et des publics cibles variés. Les plus connus sont évidemment les plus gros tels que Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Snapchat, LinkedIn, Vine, Tumblr, Google + ou encore YouTube. Quels choisir pour votre organisation? Il faut d’abord que vous connaissiez bien votre public cible. Consultez notre infographique pour connaître les différences entre les principaux médias sociaux actuels.

Évaluez aussi à quel endroit correspondent le mieux les contenus que vous générez. Instagram, Pinterest et Snapchat sont faits pour la publication de contenus visuels tandis que YouTube et Vine sont appropriés pour la publication de vidéos. Si vous organisez souvent des événements, ces réseaux sont pour vous puisque vous pourrez y publier des photos et vidéos de vos activités. 

Facebook, LinkedIn et Twitter sont quant à eux plus efficaces pour la publication de liens ou de contenus textuels.Bref, évaluez les possibilités et sélectionnez les réseaux sociaux les mieux appropriés à vos activités. Rappelez-vous qu’il vous faudra alimenter les plateformes sur lesquelles vous vous trouverez, il vaut donc mieux de concentrer vos efforts aux bons endroits!

  

Être concis et direct


Certaines plateformes sociales ont des limites de caractères pour les publications (ex. Twitter a une limite de 140 caractères) et d’autres permettent d’ajouter des contenus relativement longs. Toutefois une règle d’or prime pour la rédaction sur les réseaux sociaux et aussi sur le web en général : la concision. Cela signifie de dire tout ce qu’il faut en le moins de mots possibles et donc privilégier les contenus courts.

 

Voici la longueur idéale des publications sur différents médias sociaux :

 

icon twitter 
Twitter
100 caractères

icon facebook
Facebook
40 caractères

icon google
Google +
60 caractères

 

Ces formats sont jugés comme étant idéaux, mais il n’est pas absolument nécessaire de les respecter, veillez simplement à aller droit au but et à ne dire que l’information nécessaire. Dans le cas des publications comportant un lien, insérez un appel à l’action (call to action) et ne dites pas tout afin de piquer la curiosité et ainsi amener les internautes à cliquer sur votre lien pour en savoir davantage.

 

Bien choisir ses sujets


Les sujets à aborder sur les réseaux sociaux varieront en fonction de vos objectifs et de la plateforme en tant que telle. Alors que Facebook est le bon endroit pour des contenus plus légers (photos, vidéos, anecdotes, etc.), LinkedIn requiert un peu plus de rigueur et constitue donc un bon endroit pour la publication d’articles de fond ou pour publier vos rapports, par exemple. Toutefois, il est recommandé d’agir en fonction d’une stratégie de contenu préalablement établie et d’un calendrier de publication. Cela vous permettra de demeurer constant dans vos actions et aussi d’éviter de passer à côté de bonnes occasions. Par exemple, si vous avez un événement à venir, vous pourriez prévoir de prendre des photos et de les partager sur Facebook et Instagram.

 

Votre campagne annuelle prend fin bientôt? Prévoyez un mot de remerciement à partager sur vos réseaux, par exemple :

 

icon youtube 
Youtube
vidéo de remerciement

icon instagram
Instagram
photos de bénéficiaires aidés

icon pinterest
Pinterest
infographique démontrant l’utilisation des fonds amassés par la campagne

 

 

Recommandation # 1 : rester simple et humain


 

Vous devez constamment vous remémorer que les gens sont présents sur les réseaux sociaux pour s’informer et se divertir. Vous devez donc publier des contenus utiles et pertinents pour votre public. Évitez de parler simplement de vous, mais mettez plutôt de l’avant les gens qui s’impliquent dans votre cause, les bénéfices de vos actions, les défis accomplis, etc. Vos articles doivent apporter un plus à votre public et non seulement parler de vous ou solliciter les dons. Au lieu de demander simplement une contribution, mettez de l’avant à quoi servent les dons recueillis, par exemple : la construction d’un nouveau centre d’accueil, la mise en place d’un nouveau service, etc. 

Pour les organismes et fondations, il importe de mettre de l’avant votre côté humain et donc de mettre de l’avant les individus. Que ce soit une histoire d’un enfant aidé par votre cause ou encore une photo d’un bénévole lors de vos événements, la publication de contenus reliés aux gens impliqués et touchés par votre cause est facile à réaliser et démontre comment chacun compte pour vous. Prenez aussi le temps de remercier les gens qui s’impliquent pour vous, c’est simple, mais si important!

 

Recommandation # 2 : produire des contenus originaux


L’originalité est aussi très importante dans le succès d’une campagne sur les réseaux sociaux : les initiatives qui sortent de l’ordinaire et se démarquent des autres auront davantage d’impact et de retombées. Voici un exemple d’une publicité frappante réalisée pour une fondation liée à la maladie d’Alzheimer et envoyée par Snapchat :

 

Recommandation # 3 : vos abonnés sont votre contenu!


Les réseaux sociaux sont propices aux interactions et comme dans toutes les communications celles-ci se font dans les deux sens. Encouragez donc vos abonnés à vous fournir des contenus! Cela peut se faire en demandant à vos usagers de vous envoyer des photos, une idée ou un projet qu’ils ont accompli, etc. Un bon exemple de cela est le mouvement Movember qui incite ses abonnés à envoyer leur plus belle photo de moustache!

 

Publier au bon moment


 

Les meilleurs moments de publication varient beaucoup selon le média social utilisé. Par exemple, Les gens visitent davantage Pinterest tard en soirée tandis que pour LinkedIn, les publications les jours de semaine sont plus efficaces. Quant à Twitter, les meilleurs moments sont l’heure du midi ou entre 17 h et 18 h, alors que les gens retournent à la maison dans les transports en commun. Nous vous invitons à consulter nos infographiques sur le sujet pour en savoir davantage. Le tout variera également en fonction de votre public cible, à savoir quand il est présent sur les différentes plateformes. Pour évaluer cela, consultez les statistiques offertes par certains médias sociaux comme celles de Facebook, offertes gratuitement. Vous pourrez alors savoir quand vos fans sont en ligne (jours de la semaine et heures), la portée des publications, le taux d’engagement généré par vos publications, etc. Il est aussi conseillé de tirer profit du temps réel, soit de publier dès que possible en lien avec un événement récent. Par exemple, si vous organisez une course à pied au profit de votre cause, ayez quelqu’un sur le terrain qui publiera des photos et des actualités en direct lors de l’événement. 

Trop c’est comme pas assez!


Évitez de publier trop fréquemment au risque de polluer le fil d’actualité de vos abonnés! Trop de contenus publiés dans un court laps de temps agaceront vos abonnés. Voici quelques recommandations sur le nombre de publications suggérées par jour tirées du site web Buffer :

  • Facebook : 2 publications par jour
  • Twitter : jusqu’à 14 publications par jour la semaine (jamais plus d’une par heure) et 7 publications max. par jour les weekends (environ aux 3 heures)
  • LinkedIn : 1 fois par jour, la semaine seulement

 

Susciter l’engagement


Pour les fondations et organismes, l’engagement envers la cause est très important. Les médias sociaux sont donc un outil utile pour obtenir de l’implication envers votre cause puisqu’ils permettent d’atteindre une grande quantité de gens. 

Pour réaliser cela vous devez provoquer une action de la part des abonnés de vos plateformes sociales. Cette action peut être d’aimer votre page, de consulter une page de votre site web, de faire un don à la cause, d’aimer, commenter ou partager une publication, de participer à un concours, etc.  Votre but est d’accrocher le visiteur afin de le faire passer d’utilisateur passif à utilisateur actif. Pour y arriver, la qualité et l’originalité de votre contenu importeront, mais la manière d’interpeller les gens compte aussi pour beaucoup. Employez des verbes d’action et des phrases interrogatives. Soyez dynamiques et évitez les formulations toutes faites ou avec un ton très soutenu. N’hésitez-pas à publier la progression de vos collectes de fonds, à partager les initiatives originales réalisées et à inviter les gens à vos événements. 

Démontrez vos activités et encouragez les gens à y participer.

Tel qu’expliqué dans notre guide sur le financement peer-to-peer, ce dernier est aussi un excellent moyen de faire connaître vos campagnes sur les réseaux sociaux. Assurez-vous d’utiliser une plateforme de dons en ligne qui offre un outil de partage sur les réseaux sociaux. Ainsi, d’autres personnes feront une partie de votre travail en faisant connaître votre fondation ou organisme sur les réseaux sociaux à partir de leurs comptes personnels. Ils atteindront par le fait même un réseau de gens différent du vôtre ce qui vous fournit une notoriété accrue. 

 

Effectuer une veille active


Non seulement est-il important de publier sur les réseaux sociaux, mais vous devez aussi vous occuper des relations avec vos abonnés, prendre le temps de les écouter et de répondre à leurs demandes. Les réseaux sociaux sont un lieu d’expression et où il est possible de s’adresser directement à une organisation ou une personne. Rappelez-vous que les médias sociaux constituent un nouveau canal communicationnel qui vous met en relation avec des gens et que vous devez interagir avec eux comme vous le feriez face à face. Assurez-vous de consulter régulièrement vos comptes et d’être présent pour vos abonnés. Si vous demandez attendez-vous à devoir donner également! Démontrez à vos abonnés que vous êtes attentifs envers eux et que leur opinion compte pour vous. 

 

Attention


Vous devez gérer les questions de vos abonnés comme vous le feriez en tant que vendeur vis-à-vis un client en magasin : politesse, respect et courtoisie sont de mises! Évitez les débats publics et si une situation semble dégénérer, adressez-vous si possible à la personne par message privé, ce qui évitera des commentaires de la part d’autres utilisateurs.

 

La veille est importante, mais choisissez vos moments pour vous y dédier. Prévoyez une heure par jour au moins (environ, cela dépend de la taille de votre organisation, de vos activités et du nombre de plateformes à gérer!) pour visiter vos pages de réseaux sociaux et prenez le temps de répondre correctement aux demandes reçues. En planifiant ainsi le temps consacré aux réseaux sociaux vous évitez d’y passer trop de temps. Assurez-vous que la personne désignée pour la veille ait de bonnes habiletés en français et en matière de relations clients, car c’est votre image qui est en jeu!

Pour conclure, les réseaux sociaux sont une ressource importante pour les organismes et fondations puisqu’ils sont pour la plupart gratuits et permettent d’atteindre un grand nombre de gens. Ils méritent toutefois d’être utilisés selon quelques règles de conduite et la mise en place d’une bonne stratégie fera une énorme différence. À vous de jouer!

  


Sources

5 Rules for Building a Successful P2P Social-Media Campaign, https://www.peertopeerforum.com/5-rules-for-building-a-successful-p2p-social-media-campaign/

The Social Media Frequency Guide : How Often to Post to facebook, Twitter, LinkedIn and Morehttps://blog.bufferapp.com/social-media-frequency-guide

The Best Time to Post on Facebook, Twitter, LinkedIn & Other Top Social Networks, http://blog.hubspot.com/marketing/social-media-post-best-times?utm_campaign=blog-rss-emails&utm_source=hs_email&utm_medium=email&utm_content=15912386

The Ideal Lenght of Everything Online Backed by Researchhttps://blog.bufferapp.com/the-ideal-length-of-everything-online-according-to-science

Comment Twitter peut aider votre organisme?, http://blogue.atypic.ca/blog/comment-twitter-peut-aider-votre-organisme

L'ABC des médias sociaux pour les organismes à but non lucratifhttp://www.fondationbombardier.ca/images/pds_ressources/LABC_des_medias_sociaux.pdf

Comment construire une forte présence de marque sur les réseaux sociauxhttp://www.seevibes.com/fr/comment-construire-forte-presence-marque-les-medias-sociaux/

Tendances publicitaires : les 5 meilleures pratiques à retenirhttp://www.seevibes.com/fr/tendances-publicitaires-5-meilleures-pratiques/

Réseaux sociaux : lesquels et combien pour mon entreprise?http://propulzr.com/reseaux-sociaux-lesquels-et-combien-pour-mon-entreprise/

Retour aux nouvelles